Franchir un cap

Nos conseils pour progresser au tennis
picto-formule-01

3 maîtres mots Régularité, Maitrise, Réalisme

picto-formule-01

Plusieurs milliers de joueurs ont déjà testé ces exercices

picto-formule-01

Pour que chacun arrive à jouer plus juste

picto-formule-01

Des conseils simples et précis

picto-formule-01

Une méthode adaptée à tous les niveaux

01

Conseil n°1
Reconnaître la situation tactique


Avant de jouer un coup, il est indispensable de savoir si vous êtes en situation d'attaque, de défense ou neutre

Attaque :


Vous êtes en situation de frapper la balle bien en appui dans les limites du terrain.
-Si vous avez un coup véritablement fort, vous pouvez tenter de « faire mal » à votre adversaire.
-Sinon, profitez de cette situation pour commencer à le déplacer, pour ouvrir une brèche dans son jeu.
-Si une balle courte le permet, montez au filet.

Neutre :


-Sur une balle qui ne déborde pas mais qui ne vous ouvre pas d'angle, patientez !
-Renvoyez une balle bien longue qui ne permet pas à l'adversaire d'attaquer.
Celui-ci sera peut-être même contraint de vous livrer une balle courte qui vous donne la possibilité de prendre l'initiative.

Défense :


Vous êtes en difficulté : « rien en va plus »
-Votre seul objectif doit être de remettre la balle dans le terrain adverse sans faire la faute.
-Ne tentez surtout pas une contre attaque, il faut « rompre le combat » en jouant une balle à trajectoire assez haute, bombée, de préférence en diagonale.





02

Conseil n°2
Tactique de base


Effectuez vos premiers et deuxièmes services avec des mouvements très proches l'un de l'autre. Sur les retours de service ne tentez pas de gagner le point en un coup.

Vous êtes au fond du court :


Renvoyez la balle sans prendre trop de risques en espérant que votre adversaire vous renvoie une balle courte, à ce moment là, il existe 2 possibilités :

  • De loin la meilleur à notre avis : profitez de cette balle courte pour monter à la volée sur le point faible de votre adversaire.
  • Une tactique beaucoup plus risquée : si vous avez un véritable coup fort, profitez de la balle courte pour finir le point.





03

Conseil n°3
Frapper la balle devant soi...


...c'est-à-dire entre vous et le filet. Il faut intercepter la balle avant qu'elle n'arrive trop près de vous. Aussi bien au fond du court, qu'à la volée.

Au fond du court :


l'énergie que vous donnez à la balle vient de la vitesse avec
laquelle votre raquette la frappe et non pas de votre force musculaire. Pour donner cette vitesse, il faut ne pas trop vous avancer vers la balle au risque d'être coincé. Au contraire, placez-vous loin du rebond pour avoir la place de lancer votre raquette au devant de la balle (c'est pourquoi de « frêles » femmes peuvent jouer aussi rapidement)

A la volée :


pour bloquer la balle, c'est bien encore devant vous que vous aurez le
plus de force (faites comme si vous vouliez pousser une voiture, un meuble ou attraper la balle à main nue)




04

Conseil n°4 "Pas de fautes stupides!"

Sachez les reconnaître et les éliminer de votre jeu. Voici quelques exemples :

Premier exemple

Vous êtes en position d'attaque, vous choisissez de « faire mal » à votre adversaire (donc vous avez un véritable coup fort) ; vous faites la faute ! TANT PIS, ce n'est pas grave, ce n'est pas une faute stupide. Cette faute entre dans le pourcentage normal à accepter.

Deuxième exemple

Vous êtes en position neutre mais vous tentez de déborder votre adversaire et vous faites la faute ; vous venez de faire la FAUTE STUPIDE, celle qui peut, dans le décompte des points, vous faire perdre la partie.

Troisième exemple

Vous êtes en position neutre, vous cherchez à jouer long, vous sortez la balle de 50 cm ou d'un mètre. Ce n'est pas une faute stupide. Vous avez respecté votre tactique de base.

Quatrième exemple

Vous êtes en position de défense. Au lieu de rompre le combat, vous cherchez à gagner le point et bien entendu, vous faites la FAUTE STUPIDE...

Il est essentiel d'éliminer ces « fautes stupides » de votre jeu. Observez des matches entre joueurs, de tous niveaux, ceux qui gagnent sont ceux qui ne font pas ce type de fautes.



05

Conseil n°5 Point faible

Une seule ambition : ne pas faire la faute !

  • Il n'est pas possible de tenter des points gagnants avec son revers, alors qu'on que l'on sait que c'est un point faible. C'est une attitude totalement suicidaire
  • Un bon conseil, faites de votre point faible un coup régulier, non pas brillant mais solide. Il se peut que plus tard il devienne, statistiquement, votre point fort.
  • N'oubliez pas qu'un point fort n'est pas efficace si vous n'alternez pas les coups gagnants et les fautes.
  • Sur votre point faible, les réponses seront adaptées. Par exemple si on monte au filet sur votre revers, faites plutôt un lob qu'un passing lifté court croisé en force





06

Conseil n°6 "Avancer sur la balle, non !"

C'est peut-être l'un des conseils le plus entendu aux bords des courts. Et pourtant ce n'est pas un bon conseil pour le fond de court !

  • En effet, la balle dans la deuxième partie de son rebond a perdu sa vitesse initiale, elle est plus facile à maîtriser.
  • C'est pourquoi nous vous conseillons de vous placer très loin du 1er rebond (5 ou 6 mètres) et d'attendre que la balle redescende pour la jouer.
  • Vous la frapperez ainsi avec un bon appui, le poids du corps sur votre jambe avant.
  • Par la suite, l'équilibre de votre corps se situant vers l'avant, vous irez tout naturellement à sa rencontre pour la prendre plus tôt et enfin « avancer sur la balle ».




07

Conseil n°7 "Repos, à un seul moment!"

Vous venez de terminer votre geste, la balle est en train de passer le filet ; c'est à votre adversaire de jouer, enfin vous pouvez souffler et ne plus faire travailler vos jambes.

  • Réveillez-vous, vous êtes dans un mauvais rêve ! Le seul moment où vous pouvez souffler et ne plus faire travailler vos jambes c'est... entre les points!
  • Le seul moment où vos pieds sont bien fixés au sol c'est... à la frappe, quand vous êtes bien placé par rapport à la balle, et que vous pouvez prendre de bons appuis.

    Quand vous regardez un match, ne suivez plus la balle mais fixez les jambes d'un seul joueur, vous constaterez qu'elles ne s'arrêtent jamais entre deux frappes (imaginez un boxeur qui se serait arrêté devant son adversaire, c'est le KO assuré)




08

Conseil n°8 "Service, retour de service"

1ère balle de service

  • Le serveur doit prendre un avantage dans l'échange.
  • Le relanceur doit essayer d'annuler cet avantage en retournant long au centre.

    2ème balle de service

  • Le serveur doit empêcher le relanceur de prendre l'avantage dans l'échange.
  • Le relanceur doit essayer de prendre cet avantage. Quelle plus belle occasion dans une très grande majorité des cas, que cette balle obligatoirement courte et pas assez travaillée, pour repousser l'adversaire au fond du court. Il ne faut pas chercher à gagner le point sur un coup mais seulement monter au filet (conseil N°11)



09

Conseil n°9 "1er service : pas d'ace mais une deuxième balle améliorée"

Combien d'aces faites-vous par match ?

0, 1, 2, pas plus. Alors au lieu de vous faire plaisir très rarement et de servir une deuxième balle poussée, jouez en 1er service une 2ème balle améliorée.

Quel est votre pourcentage de 1er service ?

30%, 40% maximum. Jouez la régularité (80%), cette 1ère 2ème balle vous la donnera à coup sûr.

Visez le revers de votre adversaire

(ou son coup droit s'il est très faible). Le point se fera plus facilement que vous ne le croyez, et de toute façon, on ne pourra pas vous « assassiner » au retour



10

Conseil n°10 "comment se forger une bonne 2ème balle"

En ne servant jamais de 1ère balle

Une bonne 2ème balle est une balle qui permet de ne pas faire de double faute, mais aussi, qui empêche l'adversaire d'être en position d'attaque.
  • Le meilleur moyen pour remplir ces 2 conditions est d'avoir une 2ème balle travaillée.
  • Pour travailler la balle, il faut oser frotter fort. Si on a peur, on n'ose pas frotter et on ne donne pas assez d'effet. Afin d'acquérir la confiance nécessaire pour la réussite de la 2ème balle, ne tentez plus aucune 1ère balle, mais 2 balles identiques. Vous effectuerez deux gestes similaires. Sur la 1ère vous oserez frotter votre balle sans retenue. Sur la 2ème, vous recommencerez le même mouvement en assurant un peu plus.
Au bout de quelques mois, vous maîtriserez bien votre 2ème balle, vous pourrez commencer à prendre plus de risques sur la 1ère balle en donnant un peu moins d'effet.



11

Conseil n°11 "Montée à la volée"

Votre adversaire vient de jouer une balle courte dans l'axe du terrain. Pour la jouer, vous êtes attiré vers le filet, c'est la balle idéale pour monter. Il faut alors :

Pour arriver au filet

  • Ne pas s'arrêter au moment de la frappe mais frapper dans la foulée. Réduire le mouvement du bras car, le corps étant en plein mouvement, il transmet lui-même beaucoup d'énergie à la balle.
  • S'arrêter avant que son adversaire ne frappe la balle, sinon attention au contre-pied.
  • Se placer à 2 ou 3 mètres du filet, sinon attention au lob.

Quand l'adversaire frappe la balle

et que l'on détecte sa direction, il faut repartir vers l'avant et intercepter la balle le plus près possible du filet.

Quand vous êtes au filet

C'est votre adversaire qui se trouve dans une situation délicate, pas vous. Beaucoup de vos adversaires feront un très important pourcentage de fautes. Ils vous donneront la balle dans la raquette ou vous passeront une fois sur cent.

C'est pourquoi sur les montées à la volée, il est interdit de faire une faute, ne prenez pas de risques mais jouez systématiquement le point faible de votre adversaire, assez long et sans ouvrir trop d'angle, plutôt au centre.



12

Conseil n°12 "volée, garde haute"

Tout d'abord, il faut parler de votre position d'attente, c'est le premier secret.

  • Au fond du court, la main droite est au niveau de la ceinture (garde basse).
  • A la volée, il faut qu'elle soit au niveau de la poitrine. Ce qui a pour effet de faire avancer la main vers le filet et de décoller les coudes du corps (garde haute).

    Ensuite, tout devient facile !




13

Conseil n°13"Attention, danger !

  • Enlevez toutes les balles du terrain quand vous jouez, sinon « attention risque d'entorse »
  • Echauffez-vous, ne serait-ce que peu de temps avant un entraînement, une partie amicale ou un match sinon « attention risque de claquage »
  • Pour jouer un tournoi, ayez une deuxième raquette identique à la première, jouez alternativement avec l'une ou l'autre pour que le cordage soit de même qualité. Tendez-les de la même façon, sinon « attention à la différence » en plein match.
  • Faites recorder votre raquette quand les cordes commencent à s'user, n'attendez pas qu'elles cassent. Vous risquerez de vous dérégler lors d'un changement de raquette en match.
  • Vous n'avez pas joué depuis longtemps, un peu de sparadrap sinon « attention risque d'ampoules »
  • Entraînez-vous à l'extérieur avant votre premier match en découvert, la vitesse des balles, le timing, le toucher, vos repères sont très différents.




14

Conseil n°14"votre adversaire est à la volée"

...Vous êtes donc au fond du court, en défense. Très souvent, vous faites la faute directe, « faute stupide »- en cherchant à le passer grâce à un passing exceptionnel. Vous réussirez Une fois sur cent !

Dans un 1er temps, cherchez à lui faire « jouer une volée difficile en lui « donnant » la balle soit dans les pieds soit à la bonne distance ; si possible sur son point faible.
Il y a de fortes chances pour que ce soit votre adversaire qui fasse la « faute directe ».

S'il remet la balle en jeu, il vous ouvrira peut-être un angle, et vous pourrez alors le passer, dans un deuxième temps, en glissant tranquillement la balle. Si votre adversaire remet une balle sur laquelle vous êtes en difficulté, une seule solution : le lob.

Si la volée est gagnante, il a bien joué. C'est lui qui a gagné son point ; pas vous qui lui avez offert !



15

Conseil n°15 "Effet"

Un seul effet par coup, c'est une des clés de la régularité !

Vous pouvez jouer à un niveau très élevé avec un seul effet par coup. L'essentiel est de bien connaître techniquement le geste à effectuer. Ce geste deviendra automatique et donc régulier. Dans le cas contraire, l'hésitation entre différents effets (lift ou chop) est une source d'erreurs.

Effets conseillés :
  • Lift de coup droit
  • Chop de revers


Les clubs
Trouver le club le plus proche de chez vous